Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Sauvons notre Dinar!

Pôle & Mic: Sauvons notre Dinar!

Le Dinar s’écroule. Il continue sa chute. Ce qui est surprenant, c’est le silence radio des autorités et des institutions financières qui ne veulent pas en parler. Le chef du gouvernement et ses ministres n’ont jamais abordé la question de la dévaluation du Dinar et sa chute dans le marché parallèle. C’est comme si les questions de l’inflation et de la dévaluation du Dinar sont interdites alors que tout le programme du gouvernement ne devrait s’articuler que sur ces questions et celle de la relance économique. On comprend bien pourquoi Ouyahia ne veut pas aborder ce sujet de la dévaluation de la monnaie de peur que l’on lui endosse cela à cause de sa décision de la « remise en forme » de la planche à billet. Sa décision n’est pas la cause réelle mais elle a contribué à sa chute vertigineuse malgré que ses ministres comme ses prédécesseurs n’aient jamais lancé un programme visant à la réévaluation du Dinar. La raison est connue car le Pouvoir ne semble pas être prêt à «changer» de monnaie pour absorber l’argent qui circule dans le marché parallèle. Le Pouvoir semble se méfier de la réaction des lobbys financiers en cas de la prise d’une telle décision qui stopperait l’hémorragie. Le Pouvoir aurait peur de la « manipulation » des lobbys. Certains laissent croire que cela pourrait aller jusqu’à déstabiliser le pays et que des clans politiques refuseraient cette option. Et pourtant, toutes les décisions d’absorber l’argent du marché parallèle ont été vouées à l’échec malgré l’abandon des poursuites judicaires et des sanctions fiscales. La vie est devenue trop chère et voire même insupportable pour le simple cadre. Normalement, les questions de la réévaluation du dinar et de l’inflation devraient être au centre du débat.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*