Accueil » Oran » Lancement de la caravane pour la sensibilisation contre le gaspillage de l’énergie: Des gestes faciles et de bonnes habitudes à adopter

Lancement de la caravane pour la sensibilisation contre le gaspillage de l’énergie: Des gestes faciles et de bonnes habitudes à adopter

Le gaspillage et l’utilisation irrationnelle de l’énergie dans le pays coûte à l’Etat les yeux de la tête, mais comme le coût de l’abonnement n’est pas aussi cher, les clients font la sourde oreille. Devant cet état de fait, la SDO prend les devants et prône la stratégie de la sensibilisation pour motiver les clients à adopter un comportement responsable et écologique. D’ailleurs, il n’y a pas mieux qu’un jour d’été pour lancer la deuxième étape de la caravane nationale de sensibilisation sur l’utilisation de l’énergie, dont le coup d’envoi sera donné aujourd’hui à partir de 11h00 depuis le «Jardin Méditerranéen» par le Directeur de la SDO (Société de distribution de l’Ouest). Alors, si on tient à ce que les Oranais aient la graine écolo et contribuent à préserver l’énergie, il n’est pas trop tôt pour leur apprendre à mieux se comporter, et ce, pour l’intérêt général. Pour les stimuler à s’intéresser au sujet, la SDO cible tous les tranches d’âges de la société, en les interpellant sur la gravité des actes irréfléchies à savoir abuser en consommant de l’électricité sans se soucier des résultats néfastes que peut engendrer cet acte sur l’ensemble du réseau. Pour la SDO c’est le bon moment de sensibiliser les bambins et adultes aux dépenses d’énergie en les incitant à s’impliquer à travers des bons réflexes. «Demain, cette démarche citoyenne fera d’eux des adultes responsables. Ça vaut le coup de réviser les éco-gestes utiles et faciles permettant de préserver l’énergie», dira un responsable au sein de la société nationale. L’objectif est d’aider les bambins à identifier les sources d’énergie (éclairage, chauffage, transports, appareils technologiques) pour qu’ils prennent conscience que nos usages quotidiens consomment de l’énergie et par voie de conséquence les initier aux conséquences liées à ces usages. Pour les responsables de la SDO, l’idée n’est pas de les inquiéter mais d’éveiller leur intérêt autour de la protection de des richesses et ressources produites ! «On peut leur expliquer que, pour créer de l’énergie, on utilise des ressources naturelles (comme le pétrole ou le gaz) et que, avec la surconsommation de la population, ces ressources s’épuisent», affirme notre interlocuteur, d’où, pour lui, provient la nécessité de les préserver en étant plus attentifs aux usages quotidiens dépensant de l’énergie. Les comportements à faire inculquer aux gens est comment minimiser la consommation d’électricité ou de gaz à la maison comme à l’école ou au travail: éteindre systématiquement la lumière en sortant d’une pièce, éteindre les appareils électriques une fois utilisés (non, on ne laisse pas la télé allumée si on ne la regarde plus… De quoi réaliser pour eux qu’il n’y a aucun effort à fournir, juste de bonnes habitudes à adopter.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*