Accueil » 2017 » novembre » 18

Archives du jour: 18 novembre 2017

Lutte contre l’extrémisme et le terrorisme: L’approche algérienne

Un vrai défi auquel est confronté le continent africain. Ce n’est pas pour rien que le monde multiplie ses concertations en vue de juguler le fléau de l’extrémisme et du terrorisme qui a ses ramifications. Il s’agit, bel et bien, de la lutte contre la menace de ces deux fléaux. Messahel en bon ambassadeur rappellera que seuls le dialogue, la ...

Lire la suite...

Point de Vue: A trois jours du jour «j»

La campagne électorale pour les élections locales tire à sa fin. Au fait, nous sommes à trois jours du jour «j». Je ne veux plus redire, ce que j’avais déjà dit dans les précédentes chroniques au sujet du niveau dangereusement insuffisant, pour ne pas dire médiocre, du discours rabâché à satiété, pendant une vingtaine de jours par les candidats. Les ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Une fin «terne» !

La campagne électorale a baissé le rideau. On ne retiendra pas beaucoup de grosse chose de cette campagne qui n’a pas emballé le citoyen. A l’exception de deux ou trois partis qui ont osé dévoiler leur programme d’action, les autres n’ont fait que «parler», en demandant au citoyen de leur faire confiance de les servir «honnêtement». Ils veulent un «chèque ...

Lire la suite...

Rencontre régionale sur l’agriculture à Sidi Bel-Abbès: Le programme intersectoriel de développement hydro-agricole en débat

Organisé à l’initiative du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, en collaboration avec le ministère des Ressources en eau et le ministère de l’Energie dans le cadre de la mise en œuvre des orientations issues du conseil interministériel consacré à l’examen de la problématique de la mobilisation de la ressource en eau, une rencontre régionale des ...

Lire la suite...

Marché de la pomme de terre à Chlef: 5.200 tonnes sorties des chambres froides et le prix reste toujours élevé

Inonder le marché de pommes de terre pour casser ce prix du kilo qui est resté fixé à 60 DA depuis le mois de septembre 2017, n’a eu aucun effet sur sa déstabilisation, le prix du kilo bien au contraire s’est réévalué à 70 DA, chose qui a influé d’une manière chaotique sur le pouvoir d’achat des citoyens qui ne ...

Lire la suite...