Accueil » Chronique (page 4)

Chronique

Point de Vue: KASSAMAN

Par l’attachement viscéral à notre terre ancestrale. Par les voix ardentes et révoltées de millions d’Algériens lâchement trahis. Par notre foi et notre détermination indéfectibles à sauver l’Algérie de vos griffes implacables. Par notre rage devant votre forfaiture abjecte à l’encontre du peuple, et de ses espoirs nés à la faveur d’une confiance généreusement accordée. Par la fureur d’une jeunesse ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Y a-t-il un plan B ?

Le Ramadhan n’a pas eu d’effet sur les manifestants. La rue a encore «vibré» sous les pieds des étudiants. Le vendredi sera aussi «tendu» comme le précédent. Le pays est en crise, une solution politique à la crise politique s’impose plus que jamais. La rupture avec Bensalah est bel et bien consommée ou plutôt il n’a jamais été considéré comme ...

Lire la suite...

Point de Vue: ANP, Hirak, qui mène la barque ?

Qui fait actuellement la pluie et le beau temps en Algérie, en cette période cruciale de l’Histoire de la nation ? Le Hirak aux chefs toujours anonymes, ou bien le commandement militaire chapeauté par le général de corps d’armée A.Gaid Salah ? A mon avis, chaque camp exerce son influence sur le cours des événements, tout en subissant l’influence implicite, ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Un pouvoir «out»!

En matière de communication, l’actuel pou-voir se saborde. Bensalah a franchi un «petit» pas en s’exprimant sur la situation politique. Il aurait dû ne pas parler puisqu’il s’est discrédité davantage. Il n’a pas pu convaincre le citoyen. Son discours était décousu et «incompréhensif». Bensalah n’a pas donné l’allure d’être un chef d’Etat ou d’un homme qui a longtemps dirigé le ...

Lire la suite...

Point de Vue: La justice de la patrie trahie !

« Quiconque a porté les mains sur la liberté, n’a plus le droit de la revendiquer ». Émile de Girardin Les dernières arrestations ayant suscité du remous aux niveaux, tant national qu’international, expliquent bien que les personnes – ou personnalités ! – ayant fait objet d’arrestation et de traduction en justice, ne sont pas comme ceux ayant été arrêtés auparavant…Il ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Ce que veut le Hirak !

Le Hirak sait ce qu’il ne veut pas et ne veut que la rupture avec le système qui a engendré la corruption et le «fassad». Le Hirak a demandé que la «mafia» et à leur tête Saïd Bouteflika, soit traduite devant les tribunaux. C’est chose faite puisque des figures emblématiques de l’oligarchie, des anciens ministres, des généraux et tout récemment ...

Lire la suite...

Point de Vue: Jusqu’à quand  la parade ?

Le vendredi nous avons fêté la 11ème marche populaire, qui a, comme d’habitude, envahi toutes les villes d’Algérie…les mêmes slogans, les mêmes devises, les mêmes revendications…Mais, une question pertinente qui s’impose, dans de pareilles situations.. Où va-t-on donc, avec ce Hirak, apparemment, sans lendemain, voire sans un aboutissant… Il faut qu’il y ait un but ou des buts. L’on ne ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: La transition, une priorité !

Cet onzième vendredi confirme la détermination du peuple d’aller vers l’avant en exigeant une rupture avec l’ancien système. Une manifestation pacifique mais hautement politique où les slogans étaient «tranchants» et en direction contre les pouvoirs. Les manifestants ne veulent pas d’élections en juillet et veulent le départ de Bensalah et de Bédoui, tout en exhortant Gaïd Salah d’écouter les exigences ...

Lire la suite...

Point de Vue: Chronique d’une présidence

En 1999, le candidat à la présidence de la République, Abdelaziz Bouteflika, a basé sa campagne sur le recouvrement de la paix. Les algériens étant encore traumatisés par toute une décennie de terrorisme barbare, ont adhéré en masse au programme électoral global du candidat. Lors du 1er mandat qui a porté Abdelaziz Bouteflika au pouvoir, effectivement le pays a retrouvé ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: La peur !

Le 04 juillet, c’est presque demain. Le pouvoir ne sait plus quoi faire du fait qu’aucun candidat «sérieux» ne s’est manifesté et ne voudrait se présentait aux prochaines présidentielles de juillet comme souhaités par Gaïd Salah et les autres. L’opposition ou une partie de l’opposition vient de répondre aux diverses invitations de Gaïd Salah et accepte le principe du «dialogue» ...

Lire la suite...