Accueil » Chronique (page 4)

Chronique

Point de Vue: Mouvement sans tête

Le mouvement populaire ayant envahi les rues du pays, depuis une quinzaine de jours, fustigeant un 5ème mandat pour l’actuel président de la République en exercice. Jusque-là, tout semble être dans la normal. Mais, a-t-on penser sur la question: qui va prendre le pouvoir une fois les actuels dirigeants mis à la porte. Ce qui caractérise cette petite «insurrection», c’est ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le dénouement ?

La rue gronde contre le cinquième mandat. Les partis de la coalition ont, très vite, réagi à la lettre de Bouteflika adressée au peuple en soutenant le nouveau projet. L’opposition, quant à elle, rejette l’offre de Bouteflika et refuse de s’asseoir déjà avec les hommes du pouvoir. Personne ne peut nier que le pays est en crise et que la ...

Lire la suite...

Point de Vue: Le « sosie politique » de Nekkaz

Le phénomène médiatique et homme d’affaires, Rachid Nekkaz ne cesse de provoquer les remous et susciter les interrogations des uns et des autres. Depuis qu’il avait réussi à se faufiler, non sans tumulte, à l’intérieur du paysage politique national, en briguant directement et en brûlant toutes les étapes, la dignité de la magistrature suprême du pays. C’est beaucoup trop pour ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Fautes et impaires !

Si sa candidature a été confirmée par le limogeage de Sellal et son remplacement par Zaalane malgré la vague de protestation pacifique, personne ne s’attendait au «contenu» de sa lettre adressée au peuple algérien. Un «contenu» qui englobe presque les revendications de l’opposition. Ce qui est énigmatique, c’est de participer à une course présidentielle où Bouteflika ne voudrait qu’une année ...

Lire la suite...

Point de Vue: Yeux braqués sur le CC…

Le souffle coupé, tout le monde presque est directement «connecté», yeux et oreilles braqués, sur ce que va dire le Conseil Constitutionnel au sujet des dizaines de citoyens ayant postulé pour les prochaines présidentielles prévues pour le 18 avril prochain… Sans parler trop, les candidats «incognitos», ces dizaines d’hommes et de femmes qui ont rêvé de ce poste, important et ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Trop de zones d’ombre !

Trop de choses ont été dites sur la soi-disant conversation téléphonique entre le directeur de campagne de Bouteflika, Sellal et l’homme d’affaires Haddad. Cette conversation, si elle était authentique, a enflammé les réseaux sociaux, Considérée comme violente politiquement, les deux hommes semblent «disposer» des appareils de l’Etat. A aucun moment, les deux hommes n’ont réagi à cette fuite de conversation ...

Lire la suite...

Point de Vue: Le vendredi, le 1er Mars Le jour le plus long

Nous avons donc rendez-vous le vendredi prochain avec un troisième round, du mouvement citoyen, s’opposant au 5ème mandat en faveur du président de la république en exercice. Contre vent et marrée, les fervents partisans de l’actuel président, se tiennent toujours dans leurs positions, ne veulent plus discuter au sujet de l’imminente candidature de leur élu favori. L’opposition officielle et officieuse, ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Une affaire de communication !

Visiblement, nos responsables ne savent pas que la situation est très délicate et que le moindre fait pourrait être maléfique. Ils doivent choisir les mots et peser leurs mots sans offenser le citoyen. La communication est très importante, surtout ces derniers temps avec cet important mouvement de protestation contre le cinquième mandat. Nos responsables ne doivent pas faire dans la ...

Lire la suite...

Point de Vue: Jeux exotiques Mais, périlleux

Comme, cela a été prévu, il y a quelques jours, les étudiants, les universitaires et les lycéens ont, finalement, tenu leur promesse et ont envahi les rues du pays. Le but recherché par ce mouvement citoyen, c’est quoi? Interdire un 5ème mandat, pour l’actuel président de la République en exercice. Tout ce qui est fait, jusqu’à maintenant, est logique et ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: «Que faire?»

Les étudiants ont marché contre le cinquième mandat alors que le Pouvoir avait le soutien de onze organisations estudiantines. Des organisations qui faisaient la pluie et le beau temps et personne n’osait les toucher ou les remettre à leur place malgré les dépassements. Ce sont des organisations qui obligeaient les étudiants à ne pas se rendre aux amphis et salles, ...

Lire la suite...