Accueil » Chronique (page 176)

Chronique

Point de Vue: Deach, n’est pas très loin

Qui oserait dire que le terrorisme avait abandonné ses desseins et ses projets nuisibles ? Et bien ayez la gentillesse de ne jamais croire à une telle boutade. La tentative terroriste d’hier qui a eu leu à Constantine où un malfrat de je ne sais quelle religion, avait tenté de faire exploser un Commissariat de police. Comme par hasard, la tentative ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Une décennie noire tombée dans l’amnésie

De nos jours, les réseaux sociaux jouent un rôle majeur dans la diffusion de l’information en boucle. Hier, une photo de l’ancien prédicateur du FIS, Ali Belhadj, a fait le tour de la toile. Ceci dit, nous ne pouvons faire abstraction des agissements de ce prédicateur qui veut se faire passer pour une victime. L’intervention de la police était présente ...

Lire la suite...

Plus belle la vie: Plaidoirie pour un futur confisqué

Le 21ème siècle commence à fendre le temps en deux, le futur n’existe déjà plus, c’est le présent confondu, c’est l’éternel présent en mouvement perpétuel vers un devenir su à l’avance et le passé où le présent est sans cesse acculé: il n’y a plus de place au hasard et le déterminisme religieux reste confiné dans ses derniers retranchements individuels ...

Lire la suite...

Point de Vue: Former, c’est investir

Avant de commencer toute chose, dois-je rappeler que la formation professionnelle n’était nullement une orientation pour recaser les ratés de la scolarité ordinaire. D’abord, l’on doit incessamment se rappeler que l’Université n’est pas l’unique voie de la réussite intellectuelle et sociale. Il n’a pas eu son Bac, il va donc se former pour un métier. Non, La société aura besoin ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: «L’impuissancialisme» du débat d’idées en Algérie

L’échange culturel qui se traduit par des débats se révèle judicieux dans certains milieux. En Voulant faire advenir le changement social en appelant de ses vœux la réorganisation des croyances, il continue à se heurter à l’interdit de penser ainsi il trouve refuge dans cet « imaginaire leurrant. » Mais les balbutiements des actions culturelles, proposées par les adeptes du progrès sociale ...

Lire la suite...

Plus belle la vie: Cher travail

Nous avions eu toi et moi de longs conciliabules tout le long de cette vie partagée. Je me suis toujours interrogé sur le sens à te donner. Et je n’ai jamais réussi à t’en trouver un qui te convienne vraiment. J’ai eu bien souvent face à tes exigences, à tes harcèlements, à adopter des silences non pas de sage résignation ...

Lire la suite...

Point de Vue: Futurs apothicaires en colère

Chaque fois, c’est presque le même scénario qui se répète. Comme c’était le cas du bras de fer –par exemple – entre BenGhebrit et les syndicats du secteur de l’Education nationale, comme d’autres cas qui se répètent et qui se ressemblent. Le dernier épisode en date du feuilleton, c’était également un bras de fer entre les étudiants en pharmacie et ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Culture journalistique: fantasme du sensationnel

Devant cette dictature de l’actionnariat qui prend des allures d’affolement en faisant valoir la soft barbarie, l’atomisation du corps social croule sous le fanatisme du marché qui désagrège l’imaginaire social sans pour autant être capable de discerner l’étendue de la bêtise qui l’habite. En Pensant pouvoir se débarrasser de la pente monolithique en embrassant, le côté ludique de la pensée ...

Lire la suite...

Plus belle la vie: Le pouvoir des livres

La vie est si belle avec les livres. Ils nous apprennent à l’aimer, à la déchiffrer autrement. Et c’est en cela que les imprimeries sont des cénotaphes, les auteurs des saints et les librairies des paradis. L’enfer est un univers de pages blanches. L’écriture est un serment et un sermon aussi de renoncement. On y affronte toutes les tentations. Le ...

Lire la suite...

Point de Vue: 24 février… Le sens et la symbolique

Qui ne se rappelle pas de ce jour parmi les grands jours de l’Histoire du pays, où l’Algérie avait solennellement déclaré, en dépit de toutes les contraintes de l’époque, qu’elle appliquera désormais sa souveraineté sur…son pétrole… et que la nation va devenir l’unique propriétaire de cette richesse. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle, le 24 février, n’est pas moins important que ...

Lire la suite...