Accueil » Chronique (page 167)

Chronique

Pôle & Mic: L’Etat face à la crise!

La crise est bien là! Faut-il en avoir peur et mettre le citoyen dans une situation de tenion. Non, il faut gérer cette crise financière politiquement et rassurer le citoyen que cette crise est passagère. Or, ce qui inquiète, le discours de certains ministres n’est pas du tout cohérent et inquiète plus qu’il rassure en parlant de «takachouf». Le ministre ...

Lire la suite...

Point de Vue: Mawlid et pyrotechniques

Chaque année, à l’occasion du Mawlid, c’est le même scénario qui se répète. Une guerre est déclenchée aux pyrotechniques, à cause des dégâts que laissent ces jeux dangereux. Cette année, parait–il, les autorités concernées ont donné un air de sérieux à leurs démarches, mais quelques tricheries cachées, anguille sous roche, sont là, afin de rendre, presque nuls, ces efforts visant ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Du gaspillage!

Parfois, l’on se rend compte en fait du «gaspillage». Le gaspillage c’est aussi une perte d’argent. A Oran, la cinémathèque de la ville projette quotidiennement durant le mois de décembre le film «le puits», un film à voir et à revoir. Une très bonne initiative culturelle et le prix du ticket à 200 DA est abordable pour les cinéphiles. Mais ...

Lire la suite...

Point de Vue: La clémence d’Allah qui pourrait tuer

«Rahmat rabbi», un médicament ou un compliment alimentaire? Et bien, Comme vous voulez. L’essentiel qu’il a réussi, dans un laps de temps, à faire parler de lui comme un médicament miraculeux. Les diabétiques y ont trouvé en lui, un secours divin pour soulager leurs malaises, surtout qu’il voulait dire, par sa marque déposée, «la clémence de Dieu ».Finalement, il s’est avéré, ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: L’enjeu d’un remaniement!

On annonce sur plusieurs sites de journaux et sur les réseaux, un imminent remaniement ministériel. Pour l’heure, aucune voix officielle n’a ni infirmé, ni confirmé l’information. Tout cela reste dans le cadre de la rumeur et de la spéculation. Ce qui est sûr, il y a un «certain» malaise dans l’équipe gouvernementale avec un manque flagrant dans le domaine de ...

Lire la suite...

Point de Vue: FFS: Un héritage en dispute

A la croisée des chemin, le FFS réussirait-il à éluder indemne ou avec les moindres traumatismes, la zone turbulente. Ce n’est pas d’ailleurs la première épreuve du FFS mettant en examen la résistance du parti aux épreuves, même du vivant de son fondateur et leader feu H. Aït Ahmed, le front s’est fait l’habitude d’entrer dans les dissidences et les ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Les «spectres» des législatives!

A chaque rendez-vous électoral, le spectre du boycott des partis politiques ressurgit. Des personnalités politiques menacent de recourir à cette option si le Pouvoir ne donne pas de garanties suffisantes pour une élection libre. Le parti Talaie El Houriyet de Ali Benflis comme Sofiane Djillali et tant d’autres de l’opposition à l’image du RCD qui affiche ses craintes à une ...

Lire la suite...

Point de Vue: De la complaisance qui tue

Quel rôle pour le contrôle technique des véhicules en vue de préserver le parc national automobile du disfonctionnement que l’on pourrait constater sur le tas? Bien sûr, à travers l’hécatombe des accidents de la route devant –normalement- relever de la sociologie de la «mort» et à travers les corollaires qui s’ensuivent, comme conséquences logiques constatées dans la nature des dégâts ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: La crise, c’est la ménagère qui la ressent le plus

Comme tous les jours, elle prend son couffin, son porte-monnaie pour aller faire son marché. Elle y va à pas lents, échangeant quelques mots sur le chemin avec ses voisines. Elle n’est pas heureuse, ses voisines non plus. Tout le monde parle de crise surtout les ménagères. Elle sait comme toutes les autres que les prix ont flambé, qu’il lui ...

Lire la suite...

Point de Vue: Que ce passe-t-il, Mme la ministre?

En un temps record, Mme la ministre de l’Education nationale avait annoncé deux décisions contradictoires. D’abord, elle avait pris la décision de réduire la durée de l’examen du Baccalauréat, de cinq jours à quatre. Chose ayant sûrement remonté le moral aux jeunes candidats. Puis, quelques jours après, elle s’est rétractée pour en annuler la première et retourner à l’ancienne durée ...

Lire la suite...