Accueil » Chronique (page 147)

Chronique

Point de Vue: Elections: La ruée des partis

Nous sommes à un jet de caillou des prochaines élections législatives. Déjà les partis politiques, de l’opposition surtout, n’ont pas l’intention de rater cette fois le rendez-vous et le « biscuit » avec. Tout le monde désire s’immiscer à cette course politique. Auraient-ils donc, été encouragés par les nouvelles dispositions, très en leur faveur, amendées dans la nouvelle Constitution ? ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Stress au quotidien: le mal du siècle

Les aléas de la vie demeurent continuellement comme cette épée de Damoclès suspendue sur la tête du citoyen en quête de quiétude morale. Le stress est une maladie du siècle qui ronge la société et qu’on a tendance à appeler mélancolie. Nul n’est à l’abri, tout le monde peut être touché par un mal qui se manifeste par une grosse ...

Lire la suite...

Point de Vue: Derrière les critiques, quoi et qui ?

Qu’est-ce que l’on nous reproche au sujet de ces africains se trouvant en situation illégale, depuis plus de 07 ans sur le sol algérien? C’est parce que quelques uns parmi eux, ont commis quelques crimes ou délits enfreignant les lois de la république, et qu’ils ont subi les corrections nécessaires, prévues par les lois du pays, que certaines «trompettes» se ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: La dictature de l’esprit simpliste

Le penseur De La Rochefoucauld avait dit qu’on pouvait guérir une maladie telle que la variole mais pas un esprit de travers qui noie sa structure dans un aliénisme sans précédent en accentuant « la contagion du mal ». Les déclarations de M. Ksentini sur la chasse à l’homme noir sous prétexte qu’il risque de propager le virus du sida, sont une ...

Lire la suite...

Point de Vue: L’alternatif !

Quand tout le personnel de l’administration et les ministres ne parlent que de crise et de plans d’austérité, le citoyen ne sait plus à quel saint se vouer. Ils devraient se transcender et être un «peu» imaginatifs pour ne pas décevoir le mouvement associatif et la société civile quant à des festivités. A les croire, il faut tout arrêter. Or, ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Ce pétard «non mouillé»!

Comme à l’accoutumée et pour ne rien changer aux décors, la guerre aux pétards avait encore rendez-vous dans les rues des grandes villes, en cette fête du Mawlid Ennabaoui. Et pourtant, la vente de ce produit est illicite et on nous a annoncé que les pétards seraient bannis de nos cités et stades. Or, au vu de ce qui s’est ...

Lire la suite...

Point de Vue: Rôle pivot de l’Algérie

Reléguée aux oubliettes pendant les années de braise, parce qu’elle était trop préoccupée à lutter contre le terrorisme qui la menaçait dans son existence, l’Algérie semble se rétablir, pour reprendre sa place qui lui revient de droit. Celui de jouer le rôle de pivot catalyseur dans la marche politique de la région, notamment sur le contient africain et l’espace géographique ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: L’Etat face à la crise!

La crise est bien là! Faut-il en avoir peur et mettre le citoyen dans une situation de tenion. Non, il faut gérer cette crise financière politiquement et rassurer le citoyen que cette crise est passagère. Or, ce qui inquiète, le discours de certains ministres n’est pas du tout cohérent et inquiète plus qu’il rassure en parlant de «takachouf». Le ministre ...

Lire la suite...

Point de Vue: Mawlid et pyrotechniques

Chaque année, à l’occasion du Mawlid, c’est le même scénario qui se répète. Une guerre est déclenchée aux pyrotechniques, à cause des dégâts que laissent ces jeux dangereux. Cette année, parait–il, les autorités concernées ont donné un air de sérieux à leurs démarches, mais quelques tricheries cachées, anguille sous roche, sont là, afin de rendre, presque nuls, ces efforts visant ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Du gaspillage!

Parfois, l’on se rend compte en fait du «gaspillage». Le gaspillage c’est aussi une perte d’argent. A Oran, la cinémathèque de la ville projette quotidiennement durant le mois de décembre le film «le puits», un film à voir et à revoir. Une très bonne initiative culturelle et le prix du ticket à 200 DA est abordable pour les cinéphiles. Mais ...

Lire la suite...