Accueil » Chronique

Chronique

Pôle & Mic : Aller dans le «fond»!

Après le procès de Hadad, c’était autour du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, poursuivi pour corruption, qui a repris, hier, au tribunal de Sidi M’hamed à Alger, avec l’audition de son fils Bilel et plusieurs accusés. Le citoyen ne suit plus les procès car, il ne s’agit que d’un «remake» où Ouyahia, Sellal et tous les autres ministres répètent ...

Lire la suite...

Point de Vue : L’économie algérienne, à quand le vrai démarrage?

Pouvoirs publics et médias, tout le monde évoquait à satiété la question de ce «mystérieux» démarrage économique, que tout le monde attendait impatiemment, depuis que l’on se soit mis, matin et soir, à maudire le socialisme qui, lui-même, n’a jamais réellement existé, hormis sur le plan populiste. Et, du coup, l’on s’est mis à chanter les vertus de l’économie de ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Soyons pratiques!

Le nombre de contaminés par le virus est en hausse: environ plus de 400 cas. C’est un chiffre qui fait peur sachant que le nombre de test est très limité, ce qui laisse deviner que le nombre « réel » serait effarant. Le ministre de la Santé admet qu’il y a une hausse, mais il estime que la situation n’est ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Une culture associative…

Une Algérie «nouvelle» est un pays qui ne peut être qu’un Etat de droit où la liberté d’expression et la liberté de s’organiser en association sont garanties. Contre toute attente, une télévision a montré les autorités de Relizane délivrant des agréments de comités de quartiers et associations d’entraide à des personnes, soit plus d’une vingtaine d’agréments remis. Le site de ...

Lire la suite...

Point de Vue : Les crimes ne meurent jamais!

Effectivement, un crime ne meurt jamais, même, si l’on faisait des mains et des pieds pour le tuer et l’enterrer… Plus, particulièrement, un crime commis sur des gens qui vont mourir pour leur honneur ….la notion de l’honneur, elle seule, donne à la victime un statut spécial, par rapport, aux autres morts. C’est le statut du martyr. Mourir pour une ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Travail de mémoire!

La restitution des crânes de nos aînés est une action «positive» pour les deux pays et les deux peuples. Pour les Algériens, «Nos Martyrs doivent être enterrés et non exposés dans un musée pour rappeler l’horreur du colonialisme et de ce qu’un peuple a vécu pendant 130 ans». Pour la France, elle lui rappelle l’atrocité de ces crimes et qui ...

Lire la suite...

Point de Vue : Histoires de crânes Histoires de crimes

Il y a environ 250 ans, les forces coloniales françaises, et chemin faisant, vers sa mission civilisatrice de ces peuples de bougnoules, elles avaient oublié, en décapitant les têtes des résistants de les enterrer avec les corps…Et pour donner un aspect de vengeance n’ayant, absolument, rien à voir avec cette prétendue mission civilisatrice, l’on avait déporté ces têtes vers la ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : «Les Martyrs reviennent, cette semaine»

La France accepte officiellement la restitution de 24 crânes de valeureux chouhada de la guerre d’Algérie. C’est une bonne nouvelle pour l’Algérie. Cette restitution est un signe d’apaisement de la part de la France et aussi une volonté de se réhabiliter avec son histoire « coloniale ». Pour les Algériens, nos morts doivent être enterrés. Des crânes « exhibés » ...

Lire la suite...

Point de Vue : L’Entente remporte le titre d’épicentre du Covid19

Qui l’aurait cru ? Que la ville de l’entente sportive va devenir l’épicentre du Covid19. Maintenant et devant ce fait accompli, la capitale des hauts plateaux ira, elle aussi, non seulement, compter ses morts, mais également, vivre les ennuyeuses contraintes du confinement, qui va sûrement être dur pour nos chers concitoyens sétifiens…Je n’ai pas besoin d’expliquer comment et pourquoi en ...

Lire la suite...

Point de Vue : C’est fini la rigolade

Je crois que c’est l’heure du recours à la «matraque», pour faire régner l’ordre. Sinon, nous allons, par la faute de quelques morveux couillons, tous sombrer dans l’abîme, la fin fatale que nous prépare le Covid-19. Tous les comportements à épier dans la rue, dans les transports publics surtout, laissent croire que les nôtres sont déterminés à pratiquer un sabordage ...

Lire la suite...