Accueil » Actualité (page 29)

Actualité

Vacance du poste de président de la République: Le Parlement se réunira ce mardi

Le départ du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, tel que stipulé par l‘article 102 de la Constitution et revendiqué par le peuple durant ses manifestations à l’issue de quatre à cinq vendredis de contestation, a l’air de susciter des réflexions. Un départ que certains pensaient a priori «hâtif» mais dont la procédure d’entérinement semble prendre du temps aux yeux des ...

Lire la suite...

Des personnalités maltraitées lors de la marche de vendredi dernier: Est-ce le temps des règlements de compte?

Il renchérit ensuite par dénoncer ce comportement qui, faut-il insister, ne nous correspond pas, nous sommes un peuple pacifiste « SELMIYA, SELMIYA », ne tombez pas dans le piège de nos ennemis et détracteurs qui ont parié sur l’essoufflement de la révolte pacifiste des Algériens, car nous sommes un peuple indivisible, Khaoua,khaoua, nous rétorquent ceux que nous avons rencontrés à Alger. Rachid ...

Lire la suite...

Première grande mobilisation après la démission de Bouteflika: Les «4B» doivent partir!

«Pour une transition pacifique, propre et démocratique sans les 4B», «Algérie une et indivisible», «Pour une commission indépendante consensuelle pour l’organisation des présidentielles», «Système dégage», «Pas d‘alternative, tous dégagent»… autant de slogans brandis par les manifestants dans plusieurs villes algériennes. Au vu de cette «récidive» de la mobilisation populaire contre le régime en place, il est certain que le vent de la ...

Lire la suite...

Décès d’Idir Achour, secrétaire général du conseil des enseignants des lycées d’algérie (CLA): Le secteur de l’Education en deuil

Idir Achour, l’infatigable syndicaliste du secteur de l’éducation nationale, s’est éteint, jeudi dernier à l’âge de 51 ans. Le secrétaire général du Conseil des enseignants des lycées d’Algérie (CLA), a été terrassé par une crise cardiaque. Achour, qui était aussi un militant du parti socialiste des travailleurs (PST), «a consacré tous ce qu’il avait pour la lutte au sein de ...

Lire la suite...

Après la validation du Conseil constitutionnel: Bensalah assurera l’intérim pour 03 mois

Le Conseil constitutionnel s’est réuni, hier, quelques heures après le dépôt de démission du président Bouteflika, conformément à l’article 102 de la Constitution. Cet article stipule qu’en cas de démission ou de décès du président de la République, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit et constate la vacance définitive de la présidence de la République. Il communique immédiatement ...

Lire la suite...

Démission annoncée du président Bouteflika: Est-ce le début de la phase de transition?

S’achemine-t-on réellement vers une transition politique? La démission annoncée, lundi, du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en poste depuis vingt ans, devra baliser la voie d’un «changement». Alors que le pays prépare sa mutation par une transition, les Algériens ont d’ores et déjà leurs regards braqués sur le futur successeur. Le chef de l’Etat va démissionner avant la fin ...

Lire la suite...

Des enquêtes sur des faits de corruption et interdiction de sortie à l’étranger: Qui sont ces personnes suspectes?

C’est l’escalade. Des «enquêtes préliminaires» sont lancées sur des personnalités en Algérie pour de présumés faits de corruption. Cette information a fait le tour des médias hier. Depuis quelques jours, sur certaines chaînes télé privées algériennes, des informations et une vidéo avaient circulé autour de jets privés, parqués sur quelques aéroports, appartenant à certaines personnalités. Un communiqué est même paru ...

Lire la suite...

Après la sortie fracassante du chef d’État-major Gaid Salah sur l’impérative application des articles 7,8 et 102: Pas de dissolution des deux Chambres parlementaires?

Le renfort sécuritaire s’est contenté juste de réguler la circulation routière. Le chef d’État-major, Gaid Salah, a-t-il perdu de son crédit auprès des protestataires, soit 24 h seulement après les marches grandioses qu’a vécues le pays, après avoir décidé de « poignarder » politiquement selon la formule utilisée par nos interlocuteurs que nous avons contactés, le peuple par le recours à l’application ...

Lire la suite...

Répression des manifestants à Alger: La DGSN dément formellement

La sûreté nationale a démenti formellement l’usage de la force lors des manifestations populaires de vendredi 29 mars. La Direction générale de la sûreté nationale, dans un souci de préserver sa crédibilité quand il s’agit du respect du droit à la liberté d’expression et de manifestation publique, a réagi à propos de certaines informations « hâtives » diffusées la matinée ...

Lire la suite...

Les Algériens dans la rue pour le 6ème vendredi consécutif: Une mobilisation intacte!

On peut d’ores et déjà présumer que l’entêtement populaire contre le pouvoir, a priori habituel chaque vendredi, n’est pas prêt de se taire. Aussi prévisible qu’elle soit, la mobilisation populaire s’est poursuivie ce vendredi, la sixième d’affilée depuis un certain 22 février. Les foules considérables se sont rassemblées dans les places centrales des grandes villes du pays pour réclamer à ...

Lire la suite...