Accueil » Archives de cet auteur: BOUHALI Abdallah

Archives de cet auteur: BOUHALI Abdallah

Point de Vue : Les Algériens prennent conscience

A partir de ce dimanche, les mesures énoncées par le président de la République entreront en vigueur. Le pays alors s’installera dans une semi-paralysie qui devrait apporter ses fruits sous peu. En effet, sans transport en commun, il est difficile pour la population de se déplacer. Les Algériens auront beaucoup de mal d’être en contact les uns avec les autres. ...

Lire la suite...

Point de Vue : D’autres mesures s’imposent

L’Algérie passe par des moments très difficiles. Le monde entier traverse une crise grave, inédite et de longue haleine. Les dernières mesures décidées par le président de la République, bien que nécessaires et utiles, risquent néanmoins de ne pas être suffisantes. Le mal est déjà là et se propage jour après jour vers d’autres wilayas et d’autres contrées, à l’abri ...

Lire la suite...

Point de Vue : Le discours-vérité de Tebboune

Le discours du chef de l’Etat qui s’est adressé à la Nation, mardi soir, avait pour but d’informer, de sensibiliser, de mobiliser et de rassurer. Au vu de l’évolution de cette pandémie du coronavirus, Abdelmadjid Tebboune devait parler aux Algériens pour leur brosser un tableau exhaustif sur la situation qui prévaut dans le pays. Et il a amplement réussi, son ...

Lire la suite...

Point de Vue : Des règles basiques pour contenir le virus

Cette pandémie du Coronavirus, véritable calamité qui vient de s’abattre sur l’humanité, ne peut être vaincue que par la discipline. Respecter les consignes d’hygiène est la meilleure solution pour se prémunir contre ce virus, faute de vaccin ou de remède efficace. Les Algériens doivent en être conscients et ne pas prendre ce fléau à la légère. Tous les experts scientifiques, ...

Lire la suite...

Point de Vue : Les exploits de la révolution du sourire

Le hirak vient de boucler sa première année. Un mouvement populaire exceptionnel. Un cri assourdissant impossible à ignorer, à ne pas entendre. Le hirak a réussi à mettre à l’écart un clan dur et impitoyable qui a mis main basse sur le pays pendant vingt longues années. L’Algérie a connu d’autres mouvements comme celui d’octobre 1988 mais il n’avait pas ...

Lire la suite...

Point de Vue : Un vendredi très particulier

«Le peuple veut le changement», ce sera encore le cri phare de ce vendredi lors du 22ème hirak. Et le changement le plus attendu cette fois-ci est celui de l’histoire du football algérien. L’Algérie est en Finale après 29 ans, elle a donc un rendez-vous avec l’histoire et elle entend ne pas le rater. Ainsi, la rue algérienne accueillera les ...

Lire la suite...

Point de Vue : Décision hâtive, gestion impossible

Maintenant que l’équipe nationale de football est en finale de la CAN 2019, les Algériens veulent être présents en force au Caire pour apporter leur soutien aux poulains de Belmadi. L’Etat a répondu favorablement à cette demande et a mobilisé pas moins de 26 avions pour le transport de quelque 4.800 supporters supplémentaires en plus de ceux déjà présents depuis ...

Lire la suite...

Point de Vue : La revanche de Belamadi et ses joueurs

Comment ne pas être fier ? Notre sélection nationale n’a pas séduit les férus algériens seulement mais toute la planète par son jeu, sa hargne, sa solidarité et son courage. Jamais une équipe de football n’a autant marqué les esprits, jamais elle n’a autant apporté au pays. Des joueurs présents, décidés, combatifs, un staff ambitieux, travailleur et exigeant, voilà un ...

Lire la suite...

Point de Vue : La corruption est partout

Les affaires de corruption sont trop nombreuses pour une justice qui ne sait plus où donner de la tête. Des dossiers lourds sont entre les mains des juges et des personnalités très importantes défilent chaque jour devant les magistrats. Si le hirak a effectivement libéré les juges et la justice, la corruption, elle, existe depuis bien longtemps. Elle a gangrené ...

Lire la suite...

Point de Vue : La solution constitutionnelle n’arrange pas les clans

Dans un pays où les «élus du peuple» sont discrédités depuis plusieurs décennies, où la société civile préfère applaudir sans contester juste pour s’empiffrer de gâteaux lors des cérémonies officielles, dans un pays où l’on accepte de se mettre à plat ventre pour un strapontin, pour prendre une photo souvenir avec un ministre, il ne faut pas s’étonner lorsqu’en pareille ...

Lire la suite...