Infos
Accueil » Archives de cet auteur: Islam Rayan (page 10)

Archives de cet auteur: Islam Rayan

Surcharge et risque d’éventuelle contamination à Oran – Est: Une rentrée scolaire très particulière !

En plus de tous les maux qui s’abattent sur le secteur de l’Education, à l’instar de la surcharge que connaissent toutes les classes, s’ajoute, cette année, le risque de contamination par les maladies ancestrales, à l’image du choléra. Sous l’effet de la poussée démographique, les effectifs font un bond vertigineux, cette hausse était prévisible et attendue, mais finalement peu anticipée, ...

Lire la suite...

Les prix des fruits connaissent une chute: La pastèque boudée par le consommateur

Les prix des fruits au niveau des marchés de Haï Es Sabbah et Haï El Yasmine ont chuté après l’annonce de la découverte de plusieurs cas de choléra, dont à l’origine sont, selon toute vraisemblance, des fruits, en général des pastèques. L’annonce a eu l’effet d’une boule de neige sur les marchés de la ville où les résonances des vendeurs ...

Lire la suite...

247 cas de fraude détectés: La SDO traque les pirates

A la faveur des opérations menées par la Brigade d’Energie de la Direction de Distribution d’Electricité et du Gaz d’Es-Senia, les fraudeurs n’ont plus le champ de manœuvre qui leur permettait le vol d’électricité. En effet, 247 cas de fraude ont été détectés par lesdites brigades, ce qui a permis la récupération de 954 784 kwh. Une énergie dont la ...

Lire la suite...

Et on se demande comment les criminels se procurent des armes: Des couteaux et des haches vendus comme des accessoires

Alors que les meurtres, causés par des couteaux en possession de jeunes qui ne reculent devant rien pour arriver à leur fin, notamment lors des agressions, se multiplient, la vente des couteaux tranchants est banalisée sur les trottoirs et devant la passivité des services de l’ordre. En effet, à l’approche de l’Aïd El Adha, des jeunes vendent tous et surtout ...

Lire la suite...

L’Aïd, la rentrée scolaire et la flambée de la pomme de terre: Août, le mois le plus cher pour les Oranais

Dure, dure la vie! S’exclame cette ménagère qui inspectait le rayon des fruits et légumes dans une grande surface sans toutefois se décider à faire ses emplettes. «La flambée des prix est quasiment généralisée à tous les produits», renchérit une autre. Et aucune place de commercialisation n’a été épargnée par la hausse y compris les souks des quartiers populaires. Même ...

Lire la suite...

Afin de préserver la propreté des plages: Le nettoyage se fait quotidiennement à Aïn El Turck

Destination touristique par excellence lors des beaux jours, les plages, en particulier celles de la corniche oranaise, sont traditionnellement des lieux de forte affluence en été. Cet exode massif dégrade pourtant l’état du littoral et, chose que peu de vacanciers savent, l’entretien régulier des plages est un impératif afin de les préserver. Cela n’est généralement pas perceptible par l’estivant venu ...

Lire la suite...

Le mouton et la rentrée scolaire passent en priorité: Les tentatives de hausser le prix du poulet avortées

Faudrait-il toujours les interventions de la société civile, représentée en général par les associations de la protection du consommateur lesquelles empruntent la voie du boycott pour faire valoir le droit du citoyen, pour que la bourse des prix des fruits, des légumes et des viandes de toutes sortes, soit régulée ? Une vérité et une réalité qui n’échappent à personne, ...

Lire la suite...

Aïn El Turck, une ville balnéaire sans agence de transport: Et on parle de tourisme et de développement… !

Quand Aïn El Türck aura-elle, une agence de transport digne de son nom ? En effet, eu égard à la situation catastrophique que vit quotidiennement les adeptes des plages de la corniche oranaise, l’on se demande comment peut-on réussir à développer les autres secteurs importants de notre économie, à l’instar du tourisme, qui exigent la disponibilité d’infrastructures aux normes internationales. ...

Lire la suite...

Trouver une place pour sa voiture est désormais une tâche payante: Oran manque d’espaces de stationnement

Prenant possession des rues, ces gardiens imposent ces tarifs aux automobilistes. Ainsi, le citoyen algérien vit un racket au quotidien devant les postes, les banques, les mairies voire même devant les marchés. Stationner sa voiture est désormais une tâche payante. Stationner sa voiture est devenu un véritable calvaire à Oran, notamment au centre-ville. A partir de 6 h du matin, ...

Lire la suite...

El Yasmine, Es Sabbah et En-Nour: A quand une piscine ?

A Oran, plusieurs enfants ne partiront pas en vacances cet été. Beaucoup d’entre eux sont privés de vacances pour diverses raisons et pas seulement économiques. Dans la région Est de la ville, la punition est doublée par le manque de lieux, d’activités, de structure d’accueil pour les jeunes et par ce temps caniculaire, tout spécialement, de piscine. Se rafraîchir durant ...

Lire la suite...