Accueil » Archives de cet auteur: A. BenAbdellah (page 48)

Archives de cet auteur: A. BenAbdellah

Point de Vue: UGTA contre syndicats

Pas mal de travailleurs, de fonctionnaires algériens sont très convaincus que le syndicalisme en Algérie est mort et enterré avec feu A.Benhamouda. Ces jours-ci, nous vivons sous l’hymne d’un contraste social qui est rare dans son genre. Nous nous sommes passés de la lutte entre les formations syndicales d’un côté et l’administration publique ou le patronat de l’autre côté. Ce ...

Lire la suite...

Point de Vue: Une crise qui perdure Jusqu’à quand?

Le bout du tunnel reste loin et la lueur du jour toujours inobservable, dans cette crise dans laquelle l’on a plongé le secteur de l’Education nationale. Chaque partie est cramponnée dans ses positions et refuse de céder, ne serait-ce qu’un iota. Même l’intercession des hommes du culte, initiative, parait-il, condamnée par le HCI, n’a finalement rien donné de concret. Voudrait-on ...

Lire la suite...

Point de Vue: Le civisme: ça manque! Autant en emporte le vent

L’absence des comportements civiques dans la société, se fait voir de loin… Pourquoi nos relations sont-elles si tendues, si caractérisées par la violence et l’égoïsme enfantin. L’on se chamaille pour le moins et pour le plus…Un petit tour dans la façon dont nous gérons nos immeubles et nos bien publics, pourrait bien traduire l’image exacte sur le niveau déplorable de ...

Lire la suite...

Point de Vue: RND Bon anniversaire

Il y a 21 ans, une élite politique, et en réponse à certains défis déterminants de l’époque, avait opté pour la fondation d’un parti politique qui ne devrait pas, apparemment, être comme les autres partis agissant sur la scène. Bien qu’à cette époque décisive de l’Histoire du pays, il s’était caractérisé par un engouement pour la création des formations politiques, ...

Lire la suite...

Point de Vue: UMA Ça hume partout Mais, ça ne colle plus…

Il y a trente ans de cela, les chefs d’Etat maghrébins de l’époque paraissaient plus déterminés que jamais à édifier un Grand Maghreb arabe, pour la dignité de leurs peuples qui sont en vérité un seul et unique peuple dont quelques facteurs historiques en ont fait plusieurs…dans les années. Au siècle dernier, des intellectuels et des militants de la cause ...

Lire la suite...

Point de Vue: Le tourisme et… ses tracassantes allocations

Pas mal de comportements de nos politiques, maintes décisions hâtivement prises et à travers certains propos énoncés, ça et là, font ressortir que le chemin du pays, ne va pas du tout vers le salut… Le pays est en train de vivre, sur le plan financier des jours difficiles… «L’épicentre» de la crise se serait situé au niveau des entreprises ou ...

Lire la suite...

Point de Vue: Eboueurs oubliés…

Voilà une autre impasse venant témoigner encore une fois, de l’incapacité d’une administration, n’arrivant toujours pas à se hisser aux cimes de ses ambitions et se mettre au diapason de ses missions. Des éboueurs de la ville d’Oran sont entrés en grève. Pourquoi? Parce que, selon leurs dires, ils n’ont pas perçu leurs appointements depuis une année. Oui bien lire, ...

Lire la suite...

Point de Vue: La Senia poussiéreuse

A première vue, l’on jure par tous les Saints de la contrée, qu’il est impossible que l’on puisse être dans une commune qui se situe au bord de la mer. Dès que les « marécages » produits par les pluies sont séchés, c’est de facto la poussière qui s’installe, commençant à suffoquer les gens et cendrer le paysage. Pourtant, La Senia, la ...

Lire la suite...

Point de Vue: Hôpital: entre les soins et les services

Dans un établissement hospitalier algérien, vous pouvez être bien «miraculeusement» soigné, sans pour autant être convenablement, pris en charge. De toute façon, l’établissement de santé, qu’il soit un hôpital ou une clinique spécialisée, qu’il soit public ou privé. C’est la même mentalité qui existe partout. Ce sont les mauvais plis, les fausses méthodes qui subsistent depuis longtemps…Cela n’empêcherait et comme ...

Lire la suite...

Point de Vue: Petits responsables… Mais, (G) rands bureaucrates

A plusieurs reprises, l’on a cette louche impression que la fluidité dans la communication entre le haut et le bas se serait bloquée quelque part, au niveau d’un des étages inférieurs, reliant les pouvoirs politiques dans les hautes sphères et la base citoyenne. Des instructions et des directives émanant d’un quelconque département ministériel ou même de la présidence de la ...

Lire la suite...