Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 71)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic: Sac en plastic, cette autre menace!

Le sachet en plastic est en train de «nous» pourrir la vie. On le retrouve partout en Algérie. Le sachet comme les bouteilles en plastic ont «pollué» toute l’atmosphère. Le sac en plastic est devenu une menace pour notre environnement, car non recyclable. L’Europe a pris des mesures pour l’interdire ou du moins «minimiser» au grand maximum son utilisation. Le ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: L’immolation, l’autre phénomène!

Au CHU d’Oran, il a été enregistré 18 tentatives d’immolation en 2016 où une seule femme a pu être sauvée. Le chiffre de 18 est effarant et devrait donner à réfléchir tant à nos universitaires qu’à nos responsables. Une étude universitaire est plus qu’indispensable pour connaître les raisons de ce phénomène dans notre pays où des jeunes se donnent la ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: C’est quoi la tolérance?

Ces dernières semaines, la presse nous apprend le démantèlement de groupes d’Al Ahamadia et l’arrestation de leurs membres. Cela nous rappelle quelques années lorsque la presse, non une certaine presse, s’est spécialisée dans le dénigrement et appel à la haine contre les Chiites en Algérie alors que nos Chiites étaient très discrets. Eux aussi n’ont aucun antécédent dans la violence ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Attention à l’intégrisme!

Si, c’est vrai! Ali Belhadj a animé un meeting populaire à oued Rhiou et la vidéo est sur les réseaux sociaux et qui a été ajoutée le 10 janvier. Ali Belhadj n’a pas été tendre comme à son habitude en chargeant l’armée nationale. Il s’est permis de parler sur l’arrêt du processus électoral en occultant la violence que son parti ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Chadli a démissionné!

Chaque 11 janvier, on se souvient de cet arrêt du processus électoral en 1992. Un arrêt qui a été salvateur pour certains et «fatal» pour d’autres. Salvateur puisqu’il a permis à l’Algérie de confronter un cycle de violence et de maintenir la République debout alors que d’autres estiment que cette date a été fatidique car ayant plongé le pays dans ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Situer les responsabilités !

Parfois, des déclarations de responsables ou de représentants d’organisme nous donnent du tournis. C’est le cas du Dr Mohamed Bekkat Berkani, président de l’ordre des médecins algériens, qui avait indiqué que son organisation et celle des pharmaciens sont déterminées à engager des poursuites judiciaires contre Toufik Zaïbet, «inventeur» de «la substance «RHB». Il affirme que des poursuites seront engagées alors ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le théâtre face au renouveau!

Oran abrite l’édition du théâtre arabe. Un «vrai» bonheur pour les férus du théâtre public oranais et mostaganémois qui seront aux anges pour découvrir des pièces, des œuvres et des productions théâtrales aux villes de Alloula et Kaki. Ce festival arabe est aussi un indicateur de l’état de santé du théâtre dans le monde arabe. Un théâtre qui a beaucoup ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Benflis déjà «out»

Le parti de Benflis n’ira pas aux législatives. L’instance suprême du parti a voté le boycott. Cette action était prévisible et on le sentait à travers les déclarations de Benflis et de ses proches collaborateurs qui n’affichaient aucun intérêt à cette consultation, en la considérant comme déjà perdue d’avance et d’aucune utilité politique puisque, selon eux, la majorité est acquise ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: La banane, cet indicateur économique

La banane enflamme les réseaux sociaux où on la présente comme un «bijou» ou un «présent». La banane est devenue le sujet de risée des Algériens depuis que son prix a dépassé les 500 DA, soit plus que le double du prix de l’orange. Cela fait quelques mois, personne ne pensait que son prix allait flamber jusqu’à atteindre des folies. Pour ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Pourquoi cet «exil» ?

Souvent, on se demande pourquoi nos jeunes et moins jeunes quittent le pays pour s’installer ailleurs ? S’installer là-bas en prenant tous les risques. Autrefois, c’était les sans emploi ou les «pauvres» qui émigraient, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Aujourd’hui, des intellectuels, des cadres et des jeunes, avec un avenir radieux, laissent tout derrière eux pour tenter une ...

Lire la suite...