Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 50)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic: Une colère injustifiée!

Le sélectionneur national de football a pété un plomb lors de la conférence de presse après le match opposant nos Verts au Centrafrique. On peut comprendre sa colère, mais on ne pourrait jamais comprendre comment il a osé accuser un journaliste de ne pas aimer l’Equipe nationale de football, allusion faite qu’il n’aimerait pas son pays. Oui, un journaliste a ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Encore un affichage anarchique !

Comme pour ne pas déroger à la règle, l’affichage anarchique est encore à l’honneur. Le centre-ville ou les grandes artères des villes et villages ont été salis par ces affiches des partis politiques. Pour les enlever, il faudra payer des équipes pour les décoller et parfois repeindre les murs. Visiblement, on ne considère pas l’affichage anarchique comme une entrave ou ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Facebook, l’ennemi des partis ?

Si les partis politiques ont concentré tous leurs efforts sur les réseaux sociaux, certains n’ont pas manqué de les ridiculiser. A la moindre erreur, les utilisateurs algériens de Facebook ont dénoncé l’amateurisme et/ou les diverses manipulations. Ce sont les affiches, sûrement retouchées, qui ont fait le buzz sur la toile. Directement ou indirectement, les utilisateurs décryptent les messages des discours ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Sans consigne?

A part trois ou quatre leaders, les autres chefs de partis politiques en course pour les locaLes n’ont pas abordé le type de démocratie au niveau local. Ce qui indique que l’état major des partis se soucie peu que ce soit de la démocratie participative ou de la démocratie consultative pour une bonne gouvernance au niveau local. C’est dire que ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Dispersion et absence ?

La classe politique est en crise. C’est une certitude. Tous les partis et personnalités politiques appellent au dialogue et à l’union. Les démocrates, qui font de «beaux» discours, ne semblent pas trop intéressés par des «alliances» pour des listes communes comme cela se fait ailleurs. Et pourtant, les démocrates ont fait d’énormes concessions pour s’assoir avec les autres tendances. Ils ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: L’énigme de la participation?

Comme le taux de participation a été des  plus faibles jusqu’à surprendre les hommes du pouvoir, on s’attendait à un pressing pour stimuler le citoyen à se rendre au bureau de vote. Les grosses pointures déjà dans les différentes assemblées n’accordent pas d’intérêt à cette sensibilisation. Seuls les leaders et surtout Ouyahia qui font campagne pour le vote. Les partis ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Loin du «local» !

Les leaders des grosses cylindrées sont plus  concentrés, dans leurs discours, sur les questions nationales que locales. Seul Ouyahia a plaidé pour une réforme sur le plan local et le FLN a mis l’accent sur donner plus de «pouvoir» au maire. A part ces deux points, on ne parle pas trop sur les programmes d’action sur le plan local. Déjà ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Locales ou présidentielles ?

Certes, il ne reste pas beaucoup pour la tenue des prochaines présidentielles. Le  «peu» de communication par les officiels ou les personnalités crédibles du sérail a ouvert la porte à toutes les spéculations et aux manœuvres de certains hommes politiques. Pour Ould Abbès, le prochain candidat sera du FLN et c’est Bouteflika qui décidera de «tout», soit de se représenter ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Les archives, ce mal… !

La question des archives reste toute posée  en Algérie et elle commence à faire débat  dans les universités. Déjà, les archives nationales ne sont pas disponibles pour  les chercheurs. Et là, on parle d’archives sur l’économie et autre. Les archives de nos journaux depuis l’indépendance ne sont pas à la portée du citoyen ? Et pourtant, on pouvait les mettre ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Une campagne comme les précédentes !

Les partis en lice pour les locales n’ont pas  tiré les leçons nécessaires de leurs échecs  quant à la mobilisation du citoyen lors des législatives. Ils font les mêmes erreurs. Après quelques jours, ils restent invisibles sur la scène politique. Ils n’ont pas innové en matière de communication. Ils se contentent d’un simple affichage sur les murs et d’investir les ...

Lire la suite...