Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 5)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic : Solution politique !

Les arrestations, les convocations et les mises en détention de hauts responsables n’ont pas «calmé» l’ardeur des Algériens. Certes que l’emprisonnement « provisoire » de deux ex ministres et de ministères ont réjoui le citoyen, mais ce dernier trouve que «El Issaba» n’a pas encore été démantelée car la corruption est énorme. Au fait, la mafia a su avoir ses ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Au suivant !

L’arrestation et la mise en détention provisoire de deux ex chefs du gouvernement et d’un ministre seront gravées dans la mémoire de tous les Algériens. Les deux anciens premiers ministres étaient de sérieux candidats à la succession de Bouteflika, Sellal était un cadre du FLN et Ouyahia le boss du RND. Ils sont encore innocents tant que le procès n’a ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : L’agonie?

Visiblement le FLN comme le RND ou TAJ ou MPA sont exclus des rounds de concertation entre partis politiques quant à la question du dialogue. Ces partis sont « vomis » par les manifestants et le Hirak, car accusés d’être toujours de Bouteflika et jamais du peuple au moment où l’on pillait l’Algérie. L’idée d’un dialogue a bien fait son ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Gangrène!

Enfin, les officiels ont communiqué sur l’affaire de l’arrestation de Tahkout. Bien que le communiqué ne soit trop explicite en ne divulguant pas les noms des ministres et des hommes d’affaires, cela renseigne sur les réseaux de la mafia financière «El Issaba». La corruption avait bien gangrené et gangrène encore les pouvoirs. Ce n’est pas dans une ou deux années ...

Lire la suite...

Mauvaise gestion et corruption : Des communes passées au peigne

Des communes locales, à l’instar d’autres du pays certes, ne sont pas à bout de souffle. Les choses sérieuses ont visiblement commencé et les enquêtes sur la mauvaise gestion et la corruption, s’étendent et connaissent un rythme cadencé. Après l’épisode de la commune de Bir El Djir où le maire et un fils d’un haut responsable avaient été accablés pour ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Des APC dans l’impasse !

La «grande» majorité ou la majorité écrasante de l’APC d’Oran a boycotté la session de son assemblée, en demandant le départ de l’actuel maire de la ville. L’APC est en crise, ça on le sait depuis plusieurs mois où l’on parle de beaucoup de choses sans que les élus ne saisissent la justice. Aujourd’hui, ils reviennent à la charge du ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Messages du vendredi!

Les politiques parlent et communiquent leur décision au cours de la semaine, le peuple par la voix du Hirak leur répond. C’est devenu un rituel depuis quatre mois. Comme il fallait s’attendre, les manifestants ont rejeté en bloc les propositions de Bensalah en affirmant qu’aucun dialogue ne pourrait avoir lieu avec les anciennes figures du « Bouteflikisme ». C’est aussi ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Quel préalable pour le dialogue?

Gaïd Salah comme Bensalah plaide pour un dialogue inclusif avec comme objectif des élections présidentielles dans les plus brefs délais. Pour la première fois, on ne fixe pas de date pour les présidentielles. Le Hirak veut aussi un dialogue et des actes pour aller de l’avant à la condition d’un départ des «3 B». Ce qui n’est pas du gout ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Quel avenir pour Bensalah?

Pas de présidentielles, cette annonce ne semble pas arranger les affaires du pouvoir. Le communiqué du Conseil Constitutionnel est «ambigu» quant à l’avenir de Bensalah. Pour de nombreux citoyens, le report des présidentielles signifie le départ de Bensalah et Bédoui, ce qui devrait, plus au moins, calmer la rue. Or, Bensalah pourrait rester chef d’Etat jusqu’à la tenue des élections ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Que faire maintenant?

Les présidentielles n’auront pas lieu le 04 juillet comme le souhaitait Gaïd Salah. Les deux candidats à la candidature ont été éliminés par le Conseil constitutionnel. Une décision qui était prévisible du fait que les deux candidats à la candidature sont des «novices» dans l’exercice politique et ne disposant pas d’ancrage avec la société civile et presque aucun lien avec ...

Lire la suite...