Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 40)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic: Pourrissement !

Il n’y a que les islamistes qui tentent de se montrer « soucieux » de la situation alors qu’ils voudraient profiter de la gravité de la situation pour rebondir. Ni les Démocrates, ni les nationalistes n’ont su proposer leur médiation pour « désamorcer » la bombe sociale avec les grèves des enseignants et des médecins résidents. Les Démocrates ont appelé ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Une autre tentative!

Visiblement, la banque d’Algérie veut avoir plus de liquidité et absorber l’argent circulant dans le marché parallèle. L’instruction de l’ex chef du gouvernement Sellal pouvant permettre aux détenteurs d’argents de déposer leur argent sans risque de poursuite sur l’origine de leur fortune en payant une « petite » taxe n’a pas eu l’effet escompté. Les banques auraient fait de mauvaises ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Appel au dialogue!

Après Louiza Hanoun, c’est au tour de Benflis de lancer un appel à «un dialogue national inclusif». Bien avant eux, il y avait le projet du FFS pour se rassembler autour d’un projet sans exclusion de toute force politique et le MDS qui avait appelé pour un gouvernement d’union nationale autour d’un programme commun. Si le FFS a comme abandonné ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Turbulence à l’UGTA

Sidi Saïd n’est pas trop à l’aise dans son siège même s’il bénéficie du soutien du pouvoir. La grève dans les secteurs de la santé et de l’éducation l’a comme discrédité politiquement vis-à-vis de ses partenaires politiques où les syndicats dits «autonomes» ont démontré qu’ils peuvent mobiliser les troupes et avoir la sympathie du citoyen. L’UGTA traverse, peut-être, l’une des ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le diable a encore sévi !

La violence dans les stades a encore frappé ! elle a frappé malgré toutes les dispositions nécessaires prises par nos responsables à Sidi Bel Abbés. Un match de football est devenu une hantise pour les familles algérienne où elles sont allées jusqu’à interdire le déplacement au stade à leurs enfants. Déjà, les adultes ou les vieux sportifs ou férus de la ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Pas des «mots» mais des actes!

A entendre certains de nos hauts responsables, vous avez l’impression de ne pas vivre en Algérie et que vous vivez dans un autre pays. A les entendre, vous dites que ces Messieurs viennent d’une autre planète et ne connaissent rien dans la réalité algérienne. Ils déclarent que la situation est «bonne» et que «tout» est maîtrisé alors qu’en réalité la ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le Flou… !

Les secteurs de l’éducation et de la santé sont en ébullition. Les deux secteurs risquent d’être paralysés, d’un moment à un autre. La porte du dialogue a été fermée. La ministre de l’Education a fermement réagi à la grève du syndicat de la CNAPESTE en allant jusqu’à suspendre et remplacer des milliers d’enseignants refusant d’obtempérer quant à la reprise du ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: La «force» des spéculateurs!

Le gouverneur de la banque d’Algérie a comme «surpris» tout le monde par ses déclarations sur l’argent circulant dans le marché parallèle. Une grosse somme qui ne bénéfice qu’aux spéculateurs et autres et en dehors du circuit bancaire. Ce qui veut dire que les détenteurs de cet argent ne paient pas un centime aux impôts et bénéficient de tous les ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Un communiqué «sans goût» !

Les médecins résidents ont marché à Alger dans le calme. Aucun incident n’a été déploré. Des syndicats d’enseignants ont aussi marché dans plusieurs villes. Ce lundi, Oran a vu deux marches. Tout s’est passé dans le calme. Il y a de la colère dans certains secteurs d’activité. L’UGTA est dépassée par les mouvements de protestation comme d’ailleurs des organisations estudiantines ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Calculs, assurances et hantise !

Si du côté de l’Alliance, on est trop « discret », ces deniers temps, sur les présidentielles, l’opposition est muette. Côté alliance, la sortie de Tliba et les réactions un «peu » violentes du SG du FLN a comme été un « coup de sifflet » de s’arrêter d’en parler. Certainement que le pouvoir ne désirerait pas en faire une ...

Lire la suite...