Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 4)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic : Aller vers l’apaisement!

L’affaire du port du drapeau amazigh lors des manifestations a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Des jeunes sont traduits devant les tribunaux. La colère est bien là après que les jeunes arrêtés le vendredi soient en prison. Cette affaire intervient au moment où la classe politique et la société civile adhère au dialogue pour une sortie de crise. ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Mensonge et paradoxe!

Peut-on penser à un changement ou croire à des prémices de tout changement sans une liberté de la presse ? Difficile de le croire avec tout ce Hirak et les diverses arrestations et comparaisons devant les tribunaux des hommes d’affaires et hauts responsables quand l’ENTV rapporte que lors de ce vendredi, les manifestants ont demandé l’organisation des présidentielles et qu’aucun ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : L’UGTA se libère !

L’une des figures emblématiques des organisations de masse et fidèle à Bouteflika, Sidi Saïd s’est retiré de l’UGTA. Il fait désormais partie du passé. Un passé peu glorieux pour l’UGTA et le successeur de feu Benhamouda. Sidi Saïd a offert à Bouteflika et son clan l’organisation des travailleurs sur un plateau d’argent. L’UGTA est devenue un allié du pouvoir et ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Plaisanterie politique !

Le nouveau secrétaire général du FLN s’est exprimé sur le dossier des poursuites judicaires quant à la corruption. Il aurait dû ne pas réagir et se taire que de dire qu’il est exaspéré et ne savait pas que le dossier de la corruption est lourd à ce point. Djemai semble vouloir se disculper en indiquant que le peuple a raison ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Le nécessaire débat!

Dans son dernier message, Gaïd Salah a indiqué que le peuple a plébiscité la Constitution; de ce fait la solution de sortie de crise ne devra pas sortir du cadre constitutionnel. Visiblement, le pouvoir comme l’opposition se retrouve «coincés» à cause de la Constitution. Or, le simple citoyen ne s’est jamais intéressé à la Constitution puisque chaque président s’est «taillé» ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : La réponse !

Gaïd Salah a, dans son dernier message, été clair au sujet des présidentielles. Il ne veut pas de transition. Il affiche une peur «bleue» quant à la transition. Il n’a pas été tendre avec ceux qui appellent à une transition. Et pourtant, le Hirak ne veut pas d’élections avec les «3 B». La société civile comme une grande partie de ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : L’opposition retrouve la vie !

Les partis politiques de l’opposition se préparent pour le dialogue en se concertant pour rédiger une feuille de route pour une sortie de crise. Le groupe de Djaballah a annoncé que le round du 29 juin sera sanctionné par une plateforme et qu’en attendant le groupe continuera ses concertations et rapprochement. Le FFS a opté pour une démarche plus « ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Les Islamistes face au Hirak

Les islamistes ont peur de l’avenir. Ils n’arrivent pas à «drainer» le Hirak malgré les moyens mis à leur disposition. Ils se cherchent dans ce Hirak. Le MSP de Mokri est le plus en vue et tente de s’imposer comme force dans le HIrak. Il agit par ses hommes, ses slogans et surtout ses organisations satellites. Djaballah et les autres ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Solution politique !

Les arrestations, les convocations et les mises en détention de hauts responsables n’ont pas «calmé» l’ardeur des Algériens. Certes que l’emprisonnement « provisoire » de deux ex ministres et de ministères ont réjoui le citoyen, mais ce dernier trouve que «El Issaba» n’a pas encore été démantelée car la corruption est énorme. Au fait, la mafia a su avoir ses ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Au suivant !

L’arrestation et la mise en détention provisoire de deux ex chefs du gouvernement et d’un ministre seront gravées dans la mémoire de tous les Algériens. Les deux anciens premiers ministres étaient de sérieux candidats à la succession de Bouteflika, Sellal était un cadre du FLN et Ouyahia le boss du RND. Ils sont encore innocents tant que le procès n’a ...

Lire la suite...