Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 30)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic: L’université qui «meurt!

On a tendance à trop se focaliser sur l’école en oubliant que l’université, elle aussi, a besoin d‘une réforme, pour ne pas dire une refonte. On ne va pas se mentir, l’université est devenue une» grande garderie» des adultes en attente de reconversion dans le monde du travail. A l’université, tout étudiant peut avoir un diplôme avec «peu» d’efforts. Directement ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Visa, le parcours du combattant

Voyager et découvrir d’autres contrées permettent l’évasion afin de se libérer du carcan dans lequel les travailleurs sont enfermés et contraints d’effectuer de difficiles besognes. Ceci dit, devant un pouvoir d’achat en chute libre et une vie de plus en plus chère, programmer des vacances relève de la folie. Cette asphyxie impose aux citoyens de serrer la ceinture. En plus ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Il est encore là!

Comme à l’accoutumée et à l’approche des élections, surtout les présidentielles, les partis au pouvoir sont secoués par des «guerres de leadership». Cela n’est pas nouveau pour le FLN qui a survécu à toutes les crises. Le pouvoir a besoin du FLN et le FLN a besoin du pouvoir. Le changement d’un responsable par un autre n’est que d’ordre tactique ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: «Malaise» et silence!

Au moment où le pouvoir limoge et remercie de hauts cadres, après le scandale de la saisie de la cocaïne au port d’Oran, c’est le silence radio chez les partis au pouvoir. Jamais le FLN ou le RND n’ont été mis dans une mauvaise posture comme celle-ci. Ils sont comme «secoués» surtout que nous sommes aux portex des présidentielles. Cette ...

Lire la suite...

Lancement officiel de la caravane «fêtons Algérien» à travers 38 wilayas: Oran recevra le chanteur Idir

Tous les chanteurs de l’ouest du pays qu’ils soient confirmés ou professionnels, sont interpellés par le président de l’ONDA à rejoindre cette institution pour participer à cette caravane de « fêtons Algérien » qui débutera le 12 juillet et prendra fin le 18 Août prochain. Lors de cette conférence de presse tenue mercredi dernier dans l’après midi, le premier responsable de l’office ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: «Tout» se savait!

La saisie de la cocaïne au port d’Oran a comme fait «réveiller» certains de leur long sommeil quant aux affaires de trafic d’influence, de blanchiment d’argent et de trafic dans l’immobilier. Non, tout cela était connu depuis très longtemps. On se souvient de tout ce lot de révélation dans l’affaire du foncier à Oran à la fin des années 90, ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Enfin, une reconnaissance du malaise!

Le ministre de la Santé a reconnu, à demi mot, la pénurie de médicaments dans les pharmacies. Dans un communiqué, il a été mentionné: «Le ministre a donné ordre aux directeurs de la Santé et de la Population d’inspecter chez les grossistes répartiteurs de leur wilaya et de retirer l’agrément à tout opérateur qui se rendrait coupable de rétention de ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: En perspectives des présidentielles !

Ni les élections locales, ni les législatives n’intéressent le citoyen. Celui-ci ne s’intéresse ou ne s’intéressait qu’aux présidentielles. Le pouvoir semble être «inquiet» quant au taux de participation lors des prochaines présidentielles. C’est ce qui explique le «silence» des clans au pouvoir qui préfèrent maintenir ce statu quo en attendant, sûrement, la rentrée sociale pour se prononcer sur le sujet. ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: De l’argent «perdu»!

La Tunisie s’apprête à accueillir 03 millions de touristes algériens. Les Algériens ont été obligés de se retourner vers le pays voisin, à cause, entre autres, des tracasseries de visa pour l’Occident. Mais ce n’est pas la seule raison, la Tunisie a su séduire les Algériens que ce soit pour l’accueil ou pour les prix pratiqués. Il est moins cher ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le fusible ou le compteur ?

L’affaire des 700 kg de cocaïne a secoué les institutions de l’Etat ayant provoqué le départ de plus hauts fonctionnaires. Cette affaire a mis à nu un trafic d’influence, la faiblesse de la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent ainsi que la «passivité» des pouvoirs publics sur certains dépassements. Les lobbys ont été secoués. Si, pour l’instant, les ...

Lire la suite...