Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 2)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic : De l’argent sale dans les élections?

C’est la première fois que la justice se penche sur le financement «occulte» d’une campagne électorale. Dans l’affaire de l’homme d’affaires Ahmed Mazouz, gérant du Groupe Eurl GM Trade, l’ex-premier ministre est poursuivi, entre autres, de blanchiment d’argent et participation au financement occulte de la campagne électorale du Président déchu pour un 5e mandat, comme il est mentionné dans un ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Que faire du FLN et du RND?

Le panel de dialogue a, au départ, buté sur les préalables du dialogue. Karim Younes est allé jusqu’à menacer de se retirer si les détenus d’opinion n’étaient pas libérés aussitôt, tout en évoquant d’autres mesures visant à détendre l’atmosphère politique déjà très tendue et l’ouverture de l’espace politico-médiatique. Le départ de l’équipe de Bédoui est toujours d’actualité et devient même ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Un «pas» vers le dialogue!

Le dialogue est une nécessité et il est nécessaire pour une sortie de crise. Le groupe des «six» a été reçu par Bensalah. Les six ont, très vite, indiqué qu’ils ne sont ni les porteurs de parole, ni les représentant du Hirak. Cela veut dire que le dialogue devrait être entamé avec l’esprit du Hirak. Les six ne sont ni ...

Lire la suite...

Point de Vue : Quelle solution ?

Pour beaucoup d’analystes, la balle est, aujourd’hui, dans le camp du pouvoir puisque les diverses «oppositions» insistent sur l’apaisement et des garanties quant à l’ouverture du champ médiatique et du champ politique. Le pouvoir ne tardera pas à répondre aux diverses réponses de l’opposition. Il est obligé de montrer sa bonne volonté de dialoguer et d’écouter l’autre. Certains parlent de ...

Lire la suite...

Point de Vue : Une autre fitna à l’université !

Le ministre de l’enseignement supérieur s’est encore illustré par une note envoyée aux différents doyens et recteurs des universités algériennes. Il les instruit d’introduire l’Anglais dans les entêtes des documents officiels. Une mesure qui n’a aucun sens. C’est plus du populisme qu’autre chose. Déjà, ce ministre n’a aucun droit de faire une telle instruction, car il est juste « provisoire ...

Lire la suite...

Point de Vue : La liberté de la presse, l’autre question !

A chaque vendredi du Hirak, des manifestants scandent la liberté de la presse, tout en ciblant des chaînes de télévision qui couvrent, à leur façon, les manifestations à travers le territoire national. Le débat sur la liberté de la presse revient sur le tapis depuis que l’idée du dialogue a surgi. Des chaînes de télévision qui ont été avec le ...

Lire la suite...

Point de Vue : Les Verts de l’espoir !

Les Verts ont été animés par l’esprit du Hirak. Les Verts étaient motivés par le Hirak. Ils voulaient offrir le trophée au peuple. Ils ont voulu montrer la voie aux politiques en s’inspirant du Hirak. C’est la première fois que les Verts étaient loin du «système». Ils n’avaient que leur courage, talent et détermination pour ramener la joie à ce ...

Lire la suite...

Point de Vue : Quelle projection d’avenir?

Des noms ont été avancés par le forum citoyen pour mener le dialogue. Bien que l’initiateur ou les initiateurs de cette liste n’auraient pas contacté les Bouchachi, Bouhider and Co, la liste reste, plus au moins, consensuelle. Mais, les personnes proposées ont exigé comme préalable la libération des détenus d’opinion politique, la levée des entraves pour l’exercice démocratique et une ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Préalable

L’heure du dialogue a sonné. Le pouvoir veut des présidentielles, dans le plus bref délai. Ce qui confirme que le pouvoir est arrivé à sa limite dans la gestion de la crise et ses ramifications. Déjà, un des ministres de Bédoui est poursuivi en justice. Le ministre n’a ni démissionné, ni démis de ses fonctions par le chef du gouvernement. ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Assainissement et apaisement !

Il est clair que le dialogue est au point mort. Le pays est en crise politique. Les différentes parties campent sur leur position. Le pouvoir et Gaid Salah ne veulent pas d’une transition ou d’une assemblée constituante, ils veulent des présidentielles tout en maintenant le gouvernement de Bédoui et Bensalah et en confiant l’organisation et le suivi des élections à ...

Lire la suite...