Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir (page 10)

Archives de cet auteur: B. Nadir

Pôle & Mic: Ce que veut le citoyen!

L’armée a fini par lâcher Bouteflika. Directement ou indirectement, l’ANP était dans l’obligation de jouer à l’arbitre entre le citoyen et le pouvoir. Certes, l’armée a réagi tardivement. Aujourd’hui, l’armée devra défendre le citoyen et le Hirak pour passer pacifiquement à la deuxième République. Cela a certes calmé les esprits, mais le citoyen attend des mesures et des garanties. Le ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Les voleurs de rêve !

Bien que la rue gronde, les jeunes et moins jeunes affirment leur amour et attachement à une vie paisible, joyeuse et meilleure. Ils ne demandent pas le luxe mais juste de vivre paisiblement et dignement. Ils veulent une Algérie digne, égalitaire entre femme et homme, tolérante et juste. Les hommes du pouvoir, le pouvoir ou encore les décideurs doivent les ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Ils s’accusent !

Et voilà que Saïdani est de retour en accordant un entretien à TSA pour tenter de «disculper» Bouteflika, tout en affirmant qu’il aurait été contre le cinquième mandat. L’ancien boss controversé du FLN n’a été ni tendre avec Ouyahia, ni avec les anciens du DRS, tout en se targuant d’avoir revendiqué un Etat civil et en allant au front contre ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le FLN se déplume !

L’organisation nationale des moudjahidine s’est démarquée du FLN et vient de lancer l’idée de mettre l’ex-parti unique au Musée National. L’ONM estime que la nécessité de libérer le parti FLN, de lui donner son statut réel et d’empêcher son instrumentalisation à des fins politiques afin d’en faire un patrimoine historique commun à tous les Algériens. Dans un communiqué rendu public, ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Quel sort pour Bédoui?

Pour le cinquième vendredi de suite, la rue gronde et veut un changement en exigeant le départ du pouvoir. Bédoui est le plus ciblé par les manifestants par rapport à Laamamra et Brahimi. Il lui sera difficile de gagner la « confiance » du peuple ou du moins des millions de manifestants. Bédoui est sévèrement critiqué où on lui fait ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le pouvoir se disloque!

Le pouvoir se disloque mais il ne s’est pas encore effrité. Le système est bien gangrené, mais il est bien enraciné dans la société, les institutions et surtout l’administration. Le système politique cherche de nouveaux « partenaires» politiques et alliés, car le FLN et le RND sont honnis par le peuple qui a investi la rue. Difficile pour le pouvoir ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Des «aveux» tardifs!

Les langues comment à se délier. Le FLN comme le RND soutienne la rue et les revendications des citoyens. Un revirement qui a surpris tous les observateurs. Mais le plus surprenant, ce sont les déclarations fracassantes du porte-parole du RND qui a franchi le pas en parlant de forces anticonstitutionnelles qui «commandent» le pays et «cassent» les partis. Chihab a ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Danger!

Ils veulent «sauter» sur la révolution des jeunes. Ils, ce sont les anciennes figures de l’ex-FIS qui tentent leur dernier «coup» avant leur disparition, en voulant remettre au tapis leur ancien projet du FIS. Ils ont réussi à s’infiltrer dans la coordination du « hirak », en s’associant avec des démocrates. Ils veulent faire croire que leur parti l’ex-FIS aurait ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Le FLN et le RND en crise!

Le FLN comme le RND se retrouve dans une situation de crise. La rue s’est exprimée certes contre Ouyahia et donc indirectement contre le RND. Pour le FLN, la rue veut que le FLN dégage de la scène politique et soit conservé au musée comme un patrimoine de tous les Algériens. De ce fait, Ouyahia tente de prendre ses devants ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Quelle solution?

La deuxième République est une exigence et une revendication populaire. Le peuple ne jure que pour la deuxième République avec une vraie séparation des pouvoirs et un renforcement de la liberté. Elle va se construire cette deuxième République avec ou sans Bouteflika. Pour le moment, nous nous dirigeons vers une crise institutionnelle si les acteurs ne trouvaient pas un compromis ...

Lire la suite...