Accueil » Archives de cet auteur: B. Nadir

Archives de cet auteur: B. Nadir

Point de Vue : La liberté de la presse, l’autre question !

A chaque vendredi du Hirak, des manifestants scandent la liberté de la presse, tout en ciblant des chaînes de télévision qui couvrent, à leur façon, les manifestations à travers le territoire national. Le débat sur la liberté de la presse revient sur le tapis depuis que l’idée du dialogue a surgi. Des chaînes de télévision qui ont été avec le ...

Lire la suite...

Point de Vue : Les Verts de l’espoir !

Les Verts ont été animés par l’esprit du Hirak. Les Verts étaient motivés par le Hirak. Ils voulaient offrir le trophée au peuple. Ils ont voulu montrer la voie aux politiques en s’inspirant du Hirak. C’est la première fois que les Verts étaient loin du «système». Ils n’avaient que leur courage, talent et détermination pour ramener la joie à ce ...

Lire la suite...

Point de Vue : Quelle projection d’avenir?

Des noms ont été avancés par le forum citoyen pour mener le dialogue. Bien que l’initiateur ou les initiateurs de cette liste n’auraient pas contacté les Bouchachi, Bouhider and Co, la liste reste, plus au moins, consensuelle. Mais, les personnes proposées ont exigé comme préalable la libération des détenus d’opinion politique, la levée des entraves pour l’exercice démocratique et une ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Préalable

L’heure du dialogue a sonné. Le pouvoir veut des présidentielles, dans le plus bref délai. Ce qui confirme que le pouvoir est arrivé à sa limite dans la gestion de la crise et ses ramifications. Déjà, un des ministres de Bédoui est poursuivi en justice. Le ministre n’a ni démissionné, ni démis de ses fonctions par le chef du gouvernement. ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Assainissement et apaisement !

Il est clair que le dialogue est au point mort. Le pays est en crise politique. Les différentes parties campent sur leur position. Le pouvoir et Gaid Salah ne veulent pas d’une transition ou d’une assemblée constituante, ils veulent des présidentielles tout en maintenant le gouvernement de Bédoui et Bensalah et en confiant l’organisation et le suivi des élections à ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Apocalypse éducative

Sa compagne ouverte au dialogue esquisse les métastases qui balayèrent t les harpes et les roses de tout questionnement laissant place à la fatalité qui fait un sprint pour être au rendez-vous avec la nonchalance psychique. Pour Selma, la pensée, même dans les pays émancipés, ne ressemble plus à ce ciel qui fait déambuler la culture du débat, mais bien ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Le danger du venin «électronique» !

Comme les télévisions publiques les privées n’ont jamais pu faire ce pas qualitatif et que la presse écrite «souffre» le martyr, le citoyen s’est «réfugié» dans les réseaux sociaux. Avec le Hirak, le pouvoir ou les pouvoirs se sont aperçus que les réseaux sociaux seraient «dangereux» pour eux, des «mouches électroniques» ont envahi cet espace bleu pour faire dans la ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : De l’indépendance à la Liberté !

Le 05 juillet 1962 est une date qui a marqué l’Histoire du monde contemporain. Une date annonciatrice de la fin du colonialisme dans le Monde. Déjà, les libéraux disaient, à cette époque, que le colonialisme risque de « tuer » le capitalisme. Les libéraux avaient peur que des peuples entiers aillent se jeter dans les bars de l’URSS. Pour l’Algérie ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : Les «2 B» et le dialogue !

Le président de l’APN Bouchareb a jeté le tablier en s’évitant une « humiliation » de la part de ceux qui l’ont soutenu en cadenassant la porte du Parlement pour déchoir Bouhadja. L’APN était « bloquée » à cause de l’affaire de Bouchareb. Il avait lancé en face de ceux qui l’ont contesté et demandé de partir, que ce n’est ...

Lire la suite...

Pôle & Mic : La télé de la Fitna !

Malgré des précédents, les télévisions algériennes que ce soit l’ENTV ou les autres privées continuent d’alimenter la haine en ce temps de Hirak. L’ENTV n’a pas changé et elle ne changera jamais tant que la rupture avec le système ne sera pas effective. Elle reste la voix des hommes du pouvoir. Elle ne changera pas, car ses responsables ne savent ...

Lire la suite...